Bien choisir son chiot

Vous allez bientôt avoir un chiot ? Félicitations !

Vous allez connaître un grand bonheur !

Mais attention, prendre un chiot est une décision qui doit être mûrement réfléchie !

 

Il est nécessaire de bien penser aux changements que cela implique :

  • Le temps à accorder au chiot pour son éducation, ses sorties,
  • L’investissement financier pour l’achat du chiot, l’alimentation, les frais vétérinaires (vaccins, traitements antiparasitaires, soins lors de maladie…), les accessoires (laisse, coussin, gamelles…)
  • Le mode de garde pour les vacances : est-ce qu’il pourra venir avec nous ? Quelqu’un de la famille pourra-t-il le garder ? Devrons nous le faire garder en pension ?
  • Un chiot fait souvent des bêtises ! Il peut être destructeur, manger les chaussures, les rideaux… Est-on prêt à assumer cela ?
  • L’acquisition de la propreté peut être plus ou moins longue et demande souvent de la patience…
 

Une fois que tout cela a été bien réfléchi et validé vous pourrez profiter pleinement du bonheur qu’un chien peut vous apporter !

Voici quelques conseils pour bien choisir votre compagnon à 4 pattes …

Le choix de la race

Afin de choisir un chiot qui vous corresponde au mieux, il est nécessaire de vous demander quelles sont vos attentes et ce que vous voulez partager avec votre chien. La race de votre chien doit aussi être choisie en fonction de votre mode et lieu de vie (vie à la campagne/en ville, en maison/en appartement, présence d’enfants ou non…).

Si vous souhaitez un chien qui vous accompagne dans vos randonnées ou à vélo, choisissez une race sportive (Border Collie, Berger Australien, Husky, Malamute, Jack Russel, Beagle, Beauceron, Berger blanc suisse, Dogue argentin, Labrador, Golden retriever …)

Pour un chien de garde, on évitera de choisir un chihuahua ! Choisissez un chien plutôt de grande taille, qui a des aptitudes pour garder son territoire (Berger Allemand, Beauceron, Berger Belge, Rottweiler, Boxer, Dogue Argentin …) Attention toutefois à ne pas vouloir sélectionner un chien agressif.

Pour un chien de famille, choisissez des races qui aiment la compagnie des enfants telles que Golden Retriever, Labrador, Cavalier King Charles, Berger Australien, Bouvier Bernois, Border Collie, Bouledogue Français…

Dans certains cas un chien peut être acheté pour un travail particulier. C’est le cas des chiens de chasse (Beagle, Springer Spaniel, Pointer, Bruno du Jura, Epagneul Breton …), des chiens guide d’aveugle (Labrador, Golden retriever), des chiens d’avalanche (Berger Allemand, Malinois)…

Si vous ne connaissez pas les races canines, vous pouvez demander conseil au vétérinaire qui suivra votre futur chiot. Il saura vous renseigner sur les besoins de chaque race, leurs aptitudes et leurs traits de caractère. Il pourra vous conseiller en fonction de vos attentes.

Mâle ou femelle ?

Le caractère d’un chien ne tient pas au fait que ce soit un mâle ou une femelle.

Ne croyez pas, par exemple, que les femelles sont forcément plus calmes et plus douces que les mâles.

Il faut par contre avoir à l’esprit qu’une femelle aura des chaleurs en moyenne deux fois par an et qu’un mâle aura plus facilement tendance à fuguer notamment pour rejoindre une chienne en chaleur…

La stérilisation apporte une solution efficace à ces divers inconvénients.

Importance de la visite avant adoption

Un chiot ne doit pas être adopté avant l’âge de 8 semaines. C’est l’âge minimum requis pour qu’il ait reçu de sa mère tous les apprentissages indispensables à son bon développement psychologique.
Avant la date présumée de l’adoption de votre chiot, vous lui rendrez visite une ou plusieurs fois.

 

 

Au cours de ces visites, il est important de voir l’environnement du chiot. D’une part pour vérifier que les conditions d’hygiène sont satisfaisantes et, d’autre part, pour avoir une idée du monde dans lequel grandit le chiot. Le chiot est-il dans un environnement suffisamment stimulant ? Voit-il du monde, entend-t-il des bruits ? Un chien élevé dans un milieu pauvre en stimulations risquerait d’être un chien craintif, apeuré dès le moindre bruit, dès la moindre rencontre avec un animal ou une personne…

Lors de vos visites, soyez attentif au comportement du chien. Choisissez plutôt un chien qui vient spontanément vers vous, qui recherche le contact, qui explore son environnement.
Et fiez vous aussi à votre feeling et à vos coups de coeur !

Les renseignements sur les parents

N’hésitez pas à poser des questions sur les parents du chiot : leur taille, leur caractère, leurs antécédents médicaux, leur suivi sanitaire et médical (traitement préventif contre les puces et tiques, vermifuges, vaccination…). Dans certaines races, un dépistage de maladies héréditaires peut être effectué chez les reproducteurs. C’est le cas, par exemple, de la dysplasie de la hanche pour les Retrievers, les Bouviers Bernois, les Rottweilers, les Bergers Allemands, les Mastiffs… Renseignez-vous auprès du vendeur.

Dernière étape avant d’adopter définitivement votre chiot, vérifiez bien que l’éleveur vous transmette tous les documents obligatoires : l’attestation de cession, les documents d’identification de l’animal, le certificat sanitaire attestant du bon état de santé du chiot et des documents d’information sur les besoins de l’animal.

Une fois votre chiot adopté, pensez à prendre rapidement rendez-vous chez votre vétérinaire afin de vérifier qu’il est en bonne santé et de faire ses premiers traitements antiparasitaires et vaccins .

Vous pourrez ensuite profiter pleinement de votre nouveau compagnon !

 

 

 

Auteur : Dr. Magali Pernot. Illustratrice : Dr. Caroline Allard – Vetup®

logo

Newsletter

Recevez gratuitement notre newsletter avec des conseils, des informations et plein d’astuces pour que votre compagnon reste en bonne santé

PARTENAIRES

Carnet Veto - carnet de santé pour chiens et chats
Vetissimo - conseils vétérinaires